Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Conseil d'administration


Delia Mamon, Présidente
André Klarsfeld, Trésorier

 

Biographies des membres du CA

Delia Mamon, Présidente

Motivée depuis longtemps par les sujets de la paix d'une part, et de l'éducation d'autre part, Delia Mamon a fondé l'ONG Graines de Paix en 2005 à Genève en Suisse, dont l'objectif a été dès le départ "d'imaginer, de créer et d'organiser toutes activités" dans le but "d'asseoir la paix durablement", notamment "avec des outils et des activités pédagogiques".

L'éducation a toujours été pour moi bien plus que lire, compter, mémoriser. C'est l'art d'enthousiasmer les élèves, de les faire réfléchir, de leur apporter des valeurs et du sens, de les considérer et les apprécier, de leur apprendre la réciprocité. Mais aujourd'hui, il n'y a plus la paix en classe, dans leur environnement ou dans le monde. Les élèves en sont perturbés au point qu'il est devenu difficile d'enseigner, difficile de réussir scolairement, difficile de s'imaginer citoyen. Pourtant, les élèves s'éveillent dès qu'on leur donne l'opportunité de s'exprimer, de développer leurs compétences humaines et sociales, d'apprendre des dynamiques de paix pour rétablir l'harmonie. »

Delia Mamon a été haut-cadre dans la stratégie marketing internationale pour les hautes technologies dans plusieurs pays d'Europe, après avoir été économiste à l'OCDE. Elle a fait un double cursus universitaire:
- Economie politique, puis préparation ENA à l'Université de Panthéon-Sorbonne
- Langues et philosophie politique à l'Université Paris-Sorbonne.

André Klarsfeld, Trésorier

 

Ancien élève de l'ENS, agrégé de physique, André Klarsfeld s’est reconverti à la biologie à l'Institut Pasteur, où il a obtenu un doctorat sous la direction du Prof. Jean-Pierre Changeux. D'abord chercheur au CNRS, il est depuis 2011 professeur de physiologie à l'Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris (ESPCI Paris), au sein du Laboratoire Plasticité du Cerveau. Ses recherches y ont porté sur l'horloge interne et les processus neurodégénératifs, chez la drosophile.

Très actif dans l'enseignement, il tente de partager plus largement sa passion pour les sciences, à travers des conférences, articles, et ouvrages de vulgarisation. Il est ainsi membre du comité de pilotage de l'Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes (ESPGG), qui met en contact le grand public avec la recherche (notamment celle menée à Paris Sciences et Lettres, dont l'ESPCI fait partie). C'est ce qui l'a poussé à travailler depuis 2017 sur la neuro-éducation, en se demandant si et comment les connaissances en neurosciences pouvaient faciliter les apprentissages.

Il accompagne Graines de Paix International depuis sa création, en contribuant ponctuellement aux ressources pédagogiques de son site web.

Partager et échanger des connaissances m'a toujours motivé. Je m'intéresse aussi aux enjeux sociétaux de la science, qui affecte de plus en plus la vie quotidienne de chacun (OGM, nucléaire, "big data"...). C'est pourquoi j'ai adhéré au groupe Traces (Théories et Réflexions sur l'Apprendre, la Communication et l'Éducation Scientifiques), qui gère l'ESPGG. En liaison avec les objectifs de Graines de Paix, je me suis intéressé aux liens entre démarche/médiation scientifique et éducation à la paix."