Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Positionnement éducatif, politique, religieux,...

Vous trouverez ici ce qui nous définit en termes :

  • de vocation - humaniste et humanitaire
  • de positionnement éducatif
  • de positionnement politique
  • de positionnement religieux ou sectaire
  • d'activités d'accueil ou d'aide.

Graines de Paix propose des solutions éducatives pour une paix durable.

Notre approche de l’éducation est systémique, car la réussite scolaire et la culture de la paix sont fortement interdépendantes.

Nous nous s'adressons aux autorités nationales, aux écoles, aux enseignants et conseillers pédagogiques, aux parents et aux enfants.

Vocation - humaniste et humanitaire

La vocation de Graines de Paix est humaniste

Le mot humaniste signifie pour nous d'être profondément respectueux des êtres humains et de la vie.

Elle est également humanitaire:

Ses programmes d'éducation favorisent le respect de l'être humain, de ses droits et de ses perspectives.

Ils contribuent à la protection de l'enfant contre la violence dans le cadre scolaire et à la protection des populations en formant leurs jeunes et leurs enseignants à prévenir les violences, les guerres, la radicalisation. 

Ils sensibilisent à la non-nuisance (environnement, impact sur la santé,...)

Ces différents impacts positifs contribuent indirectement à leur tour à enrayer les grandes causes humaines de la pauvreté (violence, nuisance, insuffisance d'une éducation qui responsabilise et stimule la proactivité).

La culture de paix est une cause humanitaire par essence.

Positionnement éducatif

Les programmes de Graines de Paix ont pour but de construire les enfants, leur savoir-être leurs savoir-faire, leur sagesse, leur calme. 

Ils contribuent à la qualité de l'enseignement et à la construction d'un climat scolaire propice aux apprentissages, pas à la construction matérielle d'écoles.

L'Education à la paix - ce qu'elle recouvre dans nos programmes

Education aux compétences humaines
Construire les enfants en termes de savoirs, de valeurs, de capacités relationnelles et interculturelles, d'identification éco-citoyenne, de réflexion sur les relations humaines et sur le monde est la matière de l'éducation à la paix.

Education aux droits humains
Former les enfants aux droits humains et aux droits des enfants est la matière de l'éducation aux droits humains. Elle fait partie intégrante de l'éducation à la paix, laquelle permet d'en développer la sensibilité et pas seulement leur reconnaissance.

Education à la non-violence
Former les enfants aux techniques permettant de remplacer la violence par le dialogue est la matière de l'éducation à la non-violence.  Elle fait partie intégrante de l'éducation à la paix.

Education à la citoyenneté
Former les enfants aux valeurs démocratiques et aux règles de la citoyenneté, avec pour objectif le bien vivre ensemble est la matière de l'éducation à la citoyenneté. Elle fait partie intégrante de l'éducation à la paix, laquelle y ajoute la sensibilité éco-citoyenne: ouvrir les enfants au sentiment d'inclusion citoyenne, les intéresser à imaginer et proposer des améliorations à leur environnement immédiat

Education au développement durable
Sensibiliser les enfants aux trois domaines du développement durable: environnement naturel, économie durable, développement humain et social.

Positionnement politique

Graines de Paix n'a délibérément pas d'orientation politique. Elle n'est ni de gauche, ni de droite. Elle encourage la recherche de convergence entre courants divergents, par la focalisation sur la recherche d'objectifs communs et de valeurs partagées.

Sa politique est d'encourager l'entente entre divers courants de pensée:

La paix est un un but fondamental qui dépasse les clivages gauche-droite, nord-sud, orient-occident, religieux-laïc : tous les êtres humains sont concernés par la paix.

Graines de Paix ne fait pas de militantisme:

Le militantisme est un comportement plutôt antinomique avec la notion même de paix. Il est plus efficace de toucher et d'inspirer que de confronter et heurter.

Elle s'engage pour la paix par la recherche de dialogue, d'ouverture, de consensus et de coopération.

Positions extrêmes et extrémistes

Les citoyens évoluent parfois vers des positions extrêmes, voire extrémistes pour différentes raisons, la première étant la peur - peur de perdre la sécurité et le confort. Cependant, ce sont les inclinations extrêmes qui mettent à risque la sécurité et le confort recherchés.

Positionnement religieux ou sectaire

Ouverture aux cultures et religions, neutralité

Graines de Paix est ouverte à toutes les cultures et respectueuse de toutes personnes; elle encourage l'interaction interculturelle.

Elle n'a pas de positionnement religieux ou antireligieux.
Elle ne fait pas de prosélytisme et ne permet pas de prosélytisme en son sein.

Graines de Paix n'est en aucun cas un mouvement d'évangélisation, ni une secte :

Pas de prétentions à détenir la seule vérité, pas d'intolérance à tout ce qui est autre, pas de rites d'initiation, pas de gourous, pas d'affaiblissement de l'esprit critique, pas de manipulation mentale ou d'intimidation, pas d'isolation de ses proches, pas d'entraves pour en sortir, pas de versements calculés sur ses revenus, voire d'appauvrissement des adeptes; pas d'opacité financière au dépens des adeptes ... ou toutes autres caractéristiques possibles permettant de reconnaître une dérive sectaire.

Pour plus d'informations sur les critères possibles de risques sectaires, voir notre section FAQ.

Accueil et aide

Graines de Paix privilégie l'accueil et une culture d'accueil

Elle invite les personnes intéressées à prendre part à ses activités de rencontres et d'échanges, ses débats et ateliers.

Sur le terrain, elle fait un travail de sensibilisation dans les écoles et les lieux publics pour aider enfants et adultes à développer des compétences d'accueil et d'entraide, qui sont des compétences de paix.

Elle n'est pas un lieu d'accueil spécialisé ou un espace de soutien personnalisé.

Elle ne prend pas en charge des victimes ou des « violents ». Elle préfère collaborer avec les structures qui le font.