Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Comment réagir avec un réflexe de paix en cas d’agression physique

Les qualités nécessaires pour utiliser des réflexes de paix en cas d’agression physique sont quasiment les mêmes. Il serait utile d’avoir en plus la capacité d’affronter et de déstabiliser psychologiquement l’agresseur...

1. 1er temps d’arrêt :changer de registre

 * Empêcher son propre réflexe de peur ou de violence

2. 2e temps d’arrêt : anticiper

 * Anticiper les réactions possibles de l’autre

 * Déployer très rapidement ses multiples capteurs pour percevoir les forces et faiblesses de l’autre

3. Fuir si le risque est trop grand.

4. Si impossible, choisir le réflexe de paix le plus apte à décontenancer l’autre sur l’instant

 * Utiliser ce réflexe de paix avec aplomb, essayer d’inverser le rapport de forces.

5. Utiliser d’autres réflexes de paix qui ouvrent la carapace de l’agresseur

 * Toucher son cœur jusqu’à son dégonflement

6. Si la violence devient incontournable et la fuite trop risquée

 * Attaquer en respectant au maximum la vie et l’intégrité physique de l’autre et en le communiquant de façon non-verbale, comme dans les arts martiaux.

7. Si la violence est calmée

 * Aborder les motifs du désir de violence physique (si approprié et sans danger)

 * Accepter puis exprimer la possibilité d’avoir pu être à l’origine de l’agressivité physique de l’autre

 * Exprimer son regret d’avoir suscité cet état, et si approprié, exprimer aussi ses excuses.

8. Exprimer ses limites que l’autre ne doit plus dépasser