Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paix, non-violence - formes d'engagement possibles

S'engager pour la paix, s'engager pour la non-violence, cela peut se faire de tant de manières, qu'on peut regrouper en quatre approches: Cela permet aussi de mieux comprendre les différences et les similarités entre paix et non-violence et les formes d'engagement pour chacune, toutes aussi valables et valeureuses.

Formes d'engagement possibles :

 

 
être agir interagir intervenir

Paix
intérieure

Paix
active

Paix
interactive

Paix
proactive

Non-violence

Non-violence
active

Non-violence
interactive

 Non-violence
proactive

Définitions de ces formes d'engagement :

La paix intérieure est un choix de vie visant un état de calme, de sérénité, de bien-être profond, y compris face aux aléas, aux difficultés et aux vexations. Cette forme d'engagement intérieur est apaisante aussi pour ceux autour.

La paix active, c'est s'engager pour la paix par ses choix, ses votes, ses écrits, ses films, ses actes, sa participation à des événements, ... ou simplement avec un badge, une devise, un slogan, un drapeau, ... afin d'afficher la paix, la promouvoir, la demander ou la réclamer.

La paix interactive, c'est s'engager par le dialogue pour ouvrir et sensibiliser au désir de paix, pour éduquer et la transmettre des concepts et des outils de paix qui aident à construire des relations de paix durables. Interactive, parce qu'elle se fait dans l'interaction constructive, sans passivité d'une des parties.

La paix proactive, c'est s'engager sur le moment et dans la durée pour désamorcer une tension et apaiser des personnes ou des groupes en colère, agressifs, voire violents, avant que ne surgisse plus de violence, avec des réponses de paix, appelées réflexes de paix et/ou des techniques telles que l'écoute active ou la médiation.

_______________________________________________________________________________

 

La non-violence, c'est un choix de vie basé sur le respect profond de l'intégrité physique, psychique et morale d'autres êtres vivants, c'est faire le choix d'agir et de réagir avec ce respect profond de l'autre. Ce terme est défini aussi dans notre Dictionnaire pour la paix.

La non-violence active, c'est s'engager en organisant des stratégies de revendications pacifiques pour réclamer et obtenir des droits, des changements sociaux, économiques ou politiques, qui excluent la violence physique, psychique et morale et privilégient des tactiques de paix. Ces stratégies ont été développées en premier par Gandhi et continuent à être améliorées et appliquées avec succès depuis.
Vous trouverez toute une liste d'exemples concrets sous "Non-violence active" dans notre Dictionnaire pour la paix.

La non-violence "interactive", c'est le nom que nous proposons pour décrire un engagement pour des actions de non-violence basées sur le dialogue, qui invitent ceux qui s'opposent, à opter, eux aussi, pour des stratégies de réponses sans violence, plus consensuelles et constructives.

La non-violence "proactive", c'est le nom que nous proposons pour décrire un engagement sur le moment et dans la durée pour apaiser des personnes ou des groupes en colère, agressifs, voire violents, avant que ne surgisse plus de violence, avec des techniques de résolution non-violente de conflits lors d'interactions conflictuelles, et notamment celles faisant usage de la "Communication Non-Violente" (CNV), développée par Marshall Rosenberg.