Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Comment définir la violence?

La violence est toute atteinte à l'intégrité de l'autre et de soi. C'est aussi un outil de dernier ressort...

La violence - atteinte à l'intégrité

La violence est toute atteinte à l'intégrité physique, psychique, morale, structurelle - de l'autre et de soi, et perçue comme telle.  Deux garçons qui jouent très physiquement ne sont dans la violence que lorsque l'un n'est plus d'accord et l'autre continue. Vous pourrez lire les définitions de ces différents types de violence dans notre Dictionnaire de la paix.

La violence - outil de dernier ressort

Qui dit usage de la violence dit outil. La violence n'est ni un trait de personnalité, ni une émotion, mais un outil. C'est l'outil de derniers recours parmi les multiples outils dont les animaux et les humains disposent pour se protéger contre les agressions et contre la mort...

Puisque la violence n'est qu'un outil de dernier recours, sa place est au coffre-fort de notre être. L'outil violence est comme une police d'assurance contre les catastrophes – à n'utiliser qu'en cas de danger de mort.

En dehors de cet usage exceptionnel, faire usage de la violence, c'est être en contradiction avec ses valeurs humaines, son humanité, sa foi, son éthique, ses principes démocratiques, son sens de justice. C'est le cas pour l'usage de la violence comme outil de domination par les puissants. C'est aussi le cas pour son usage comme outil d'expression par ceux qui se croient impuissants.