Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Attitude

Définition simple Disposition interne, déterminée par l'expérience, qui pousse l'individu à constamment réagir de la même manière (positivement ou négativement) à l'égard d'une personne, d'un objet ou d'une situation. Source: Grand Dictionnaire Terminologique, Québec.

Définition relative à la culture de paix, à l'éducation au vivre ensemble
Disposition, posture ou réaction psychologique, qui peut être positive, négative ou ambivalente, et extériorisée ou pas, à  l'égard de tous sujets ou objets de considération (personnes, groupes, communautés culturelles, ethniques, religieuses ou nationales, situations, idées, animaux, objets, etc.) résultant d'expériences vécues, ou colorées par des influences externes, des opinions ou des préjugés favorables ou défavorables.

Source: Graines de Paix.

Définitions des mots "comportement" et "savoir-être"
 

Distinction entre "attitudes" et "comportements"

Les attitudes concernent la manière d'être, de ressentir, de penser et de juger.
Les comportements concernent la manière d'agir.

Les attitudes sont d'abord internes, mais peuvent être extériorisées par des comportements qui les décrivent ou les cachent.
Les comportements sont toujours externes et ne sont pas nécessairement fonction d'attitudes (par exemple en cas de risques de sanction : attitude raciste, mais masquée).
 
Les savoir-être peuvent inclure :

  • des attitudes telles que le non-jugement, l'empathie, ou l'écoute, et toutes autres manières de ressentir, de penser ou de réagir qui soient systématiques, intrinsèques, généralement indépendants d'une situation donnée...)
  • et des comportements (manières de se conduire, par exemple face à une situation nouvelle, qui peuvent être tout aussi bien le non-jugement ou l'empathie ou l'écoute (spécifiques à une situation donnée).

Les deux sont donc souvent reliés, mais pas nécessairement :
une attitude peut s'extérioriser en comportement (langage non-verbal, expression du visage, expression verbale, action physique, réactions physiologiques,...), ou pas.

Exemple 1 : Attitude de mépris

Comportements possibles:
- rictus ou regard méprisant, paroles méprisantes, actes méprisants (exclusion d'un jeu, d'un groupe,...)
ou
- rien d'extériorisé ou de perceptible, ou comportement plaisant pour masquer son mépris (pour ne pas faire de peine, ou pour ne pas être sanctionné).

Exemple 2 : Attitude haineuse

Comportements possibles :
- regard noir ou évitement, paroles fortes ou silence, remarques pesées ou incontrôlées, actes de revanche ou pas
- ou rien d'extériorisé ou de perceptible, ou comportement mielleux, pour masquer un prochain méfait.

Exemple 3 : Attitude de peur systématique face aux araignées

Plusieurs comportements possibles, très divergents :
- Fuir la pièce
- Crier au secours
- Rester paralysé
- Chasser l'araignée avec un balai vers l'extérieur
- Tuer l'araignée...
 

Facteurs propres qui peuvent influer sur les attitudes
- Ses valeurs
- Ses convictions
- Sa connaissance ou méconnaissance du sujet
- Sa capacité de réflexion critique, de distanciation par rapport à des sources d'information
- Sa tendance aux préjugés, à l'esprit de critique
- Son intelligence
- Son estime de soi, le degré de confiance en soi,...
- Son âge
(...)

Facteurs externes qui peuvent influer sur les attitudes
- Les comportements des autres - observés ou subis
- La fiabilité, la crédibilité des sources d'information
- La présentation attractive ou pas des sources d'information
- Les normes sociales (ce qui est considéré comme bien ou pas bien par son environnement)
- L'éducation
(...)

Ainsi, les comportements propres ne sont pas un des facteurs qui peuvent influer sur les attitudes.

Facteurs propres qui peuvent influer sur les comportements
- Ses valeurs
- Ses attitudes
- Ses convictions
- Sa capacité de maîtrise de soi, de ses émotions
- La fatigue, le manque de sommeil
- La maladie, la psychopathie
- La prise de médicaments
- La prise de substances désinhibitrices
- La biologie, la génétique, le genre, l'âge, ...  

Ainsi, ses attitudes sont bien un des nombreux facteurs qui peuvent influer sur ses comportements.

Facteurs externes qui peuvent influer sur les comportements
- Les attitudes et comportements perçus chez les autres
- La répétition sans fin d'une même situation
- L'éducation
- Les normes sociales  (risque du "qu'en dira t-on")
- Les lois et règlements (risque de sanction)
- Le climat
(...).

Navigation
Retrouvez-nous sur :