Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Compétences interculturelles

Les compétences interculturelles sont des compétences affectives et sociales qui permettent de se sentir à l'aise avec des gens ayant des identités culturelles différentes et de mettre à l'aise les personnes d'autres cultures. Elles se forgent dans les rencontres et interactions avec d'autres personnes et populations.

Les compétences interculturelles font appel aux émotions et sentiments qui vont générer des attitudes et comportements d'ouverture, d'accueil et d'écoute pour interagir avec d'autres cultures avec considération et aisance. Elles s'appuient sur le développement de la connaissance de soi, de sa propre identité culturelle et de la prise de conscience de ses racines multiples. Elles se construisent aussi avec la prise de conscience de faire partie de la communauté humaine, en plus de nos communautés proches.

Elles peuvent s'appuyer sur la collecte attentive de connaissances interculturelles, mais c'est dans le plaisir partagé de la rencontre et de l'échange qu'elles se développent.

La compétence interculturelle est un ensemble de capacités, dont la capacité à forger sa propre identité, à la fois singulière et multiple; à dépasser ses peurs et préjugés culturels; à reconnaître l’altérité, et à faire preuve d'ouverture, d'accueil, de compréhension, d'acceptation et d'inclusion. Elle comprend l'aptitude, dans la rencontre avec une personne d'une autre culture, de ressentir son propre enracinement sans subir de déracinement, sans craindre de perdre ses racines ou de les renier. Toutes ces composantes de la compétence interculturelle sont devenues indispensables pour fonctionner avec bonheur dans la diversité croissante de son lieu de vie.

A comparer avec la tolérance, qui est une attitude, plus limitée, qui ne s'étend pas à l'ouverture, l'accueil ou l'inclusion, ni même à l'acceptation, et qui ne suffit pas pour assurer la paix sociétale.

Les compétences interculturelles se fondent sur des valeurs humaines de considération, d’appréciation, de partage, de solidarité, de justice et d’empathie, lesquelles sont partagées à travers les cultures. Elles ont pour fondement philosophique, spirituel et religieux l’unité des êtres humains au-delà des particularismes de leurs identités culturelles respectives. Elles permettent ainsi de cultiver des relations fondées sur des sentiments d'unité humaine et vivre la diversité culturelle comme une richesse.

Les travailler en classe permet aussi de développer la pensée réflexive de l'élève: que se passerait-il si personne n'acceptait plus l'altérité humaine? Comment pourrait réagir ceux dont la différence est rejetée? Et comment se sent-on quand l'altérité est reconnue de tous?

Voir aussi: Education aux compétences interculturelles.
 

Citations et références:

  • “La compétence interculturelle est définie par l’aptitude à pouvoir communiquer avec succès avec des gens d’autres cultures. Cette faculté peut être présente dès le plus jeune âge ou (selon la disposition et la volonté) être développée de manière méthodique. La base d’une communication interculturelle réussie est la compétence émotionnelle et la sensibilité interculturelle. Ce concept est utilisé principalement dans le monde de l'industrie et des finances."
    Wikipedia

  • "L’interrogation identitaire de soi par rapport à autrui fait partie intégrante de la démarche interculturelle”.
    Martine Abdallah-Pretceille, dans Former et éduquer en contexte hétérogène, Anthropos, Paris, 2003.

  • "La compétence interculturelle est la capacité d'interpréter les actes de communication intentionnels (paroles, signes, gestes) et inconscients (langage du corps) et les coutumes d'une personne issue d'une culture différente de la nôtre. L'accent est mis sur l'empathie et la communication."
    Dr Milton Bennett, Developmental Model of Intercultural Sensitivity, 1993.

Navigation
Retrouvez-nous sur :

 

Traductions