Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Développement durable: dimension humaine

La dimension humaine du développement durable est un des trois piliers du développement durable tels que définis par le Rapport Brundtland de 1987*.

Elle exprime le développement « harmonieux » des êtres humains et de leurs sociétés entre eux**.

* Rapport qui définit le concept du développement durable et ses trois dimensions : économique, écologique et humaine
** Voir les textes du Rapport Brundtland sur ces sujets cités dans nos sections Citations et Documents de référence.

Les facteurs permettant ce développement harmonieux comprennent:  

  • la capacité de subvenir à ses besoins vitaux

  • la santé

  • l'éducation (scolaire, universitaire,...)

  • l’équité sociale

  • le lien social  

  • la cohésion sociale

  • l'éducation à une culture de paix, à des valeurs, à une éthique, à des compétences interpersonnelles, interculturelles, critiques, citoyennes

  • la responsabilisation, voire un supplément d'âme concernant le sort des êtres humains, du vivant et de la planète

  • la prise de conscience des facteurs qui anéantissent les économies, les écosystèmes et la vie humaine, et de ceux qui les construisent

  • la liberté de pensée (...)

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Autres références:

Dans un article de la revue Développement Durable et Territoires (1), on trouve les précisions suivantes sur les dimensions humaine et sociale du développement durable :

"Par dimension humaine du développement durable, on peut entendre la  recherche d’un développement qui assure l’amélioration du bien-être  humain (ou son maintien), ce dernier étant déterminé par des  caractéristiques personnelles (éducation, santé, libertés  individuelles…) ou collectives (cohésion sociale, niveau et répartition  des richesses…)."

Elle comprend:

  • "le développement humain au sens strict, en particulier le niveau de santé, d’éducation et de connaissances des individus"

  • "le développement socialement durable (lequel) peut s’entendre comme un  développement qui préserve
     (et si possible améliore):

    • la cohésion sociale  d’une société toute entière (et non pas seulement d’une partie de  celle-ci)

    • l’accessibilité des populations aux services sociaux et aux  biens publics

    • la transmission des capacités aux générations futures."

(1) "Développement humain, développement  durable et « pays en développement » :
      Comment articuler et mesurer les  différentes dimensions ?",  Bruno Boidin, 7 nov. 2004.

(Note: La mise en gras et italiques est de nous).

Navigation
Retrouvez-nous sur :

 

Traductions