Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Éducation aux compétences interculturelles

Education qui vise à sensibiliser les nouvelles générations à des valeurs, des attitudes et des compétences psychosociales qui favorisent la bonne entente entre enfants et groupes d'enfants ayant des identités culturelles différenciées, parfois fermées l'une à l'autre au départ, afin de leur permettre de bien vivre ensemble dans la diversité, comme enfants et comme jeunes, et tout au long de leur vie.

Elle correspond à une approche éducative positive et proactive pour prévenir le racisme et la xénophobie, et plus spécifiquement les comportements d'exclusion, d'évitement et de fermeture, ainsi que les attitudes de mépris, de dévalorisation, de dénigrement et de discriminations qui découlent notamment des peurs individuelles et/ou collectives de la diversité croissante.

C'est une approche positive en ce sens qu'elle sensibilise les enfants aux autres, avec leur diversité respective, et les encourage à s'approprier des valeurs, des modes de comportement et des outils qui vont leur donner le goût de la pluriculturalité réussie.

C'est une approche proactive en ce sens qu'elle responsabilise les enfants, les incitant à co-créer eux-mêmes, de façon dynamique, un bien vivre ensemble réussi dans  la diversité.

C'est une éducation qui propose de dépasser l'optique des interdits et des règles de tolérance, et de miser sur le plaisir de la pratique même.

L'éducation aux compétences interculturelles vise à renforcer la confiance en soi des enfants et des jeunes et leur aisance dans un  environnement culturellement hétérogène. Elle vise en outre à les sensibiliser à l'importance de cultiver des identités ouvertes afin  d'éviter des "identités meurtrières" *.  

Elle comprend l'apprentissage de savoir-être spécifiques (attitudes fondées sur des valeurs humaines partagées) et de savoir-faire spécifiques (comportements induisant des relations de paix interculturelle, sans violence), ainsi qu'une sensibilisation aux réalités (nous sommes tous des êtres humains, égaux en droits et en considération, vivant une pluriculturalité croissante, partageant un même lieu de vie et une même terre).

* Titre d'un des livres clés de l'auteur et essayiste libano-français Amin Maalouf.

Voir aussi la définition des termes "compétences interculturelles", Education à la culture de la paix (ECP)"

Citations et références :    

  • Communiquer dans une démarche interculturelle, c'est:
    "Mettre en commun ce que l’on est et ce que l’on sait, ses ressemblances, ses différences et ses antagonismes, pour briser les barrières de l’étrange, se reconnaître et mieux se connaître dans et à travers l’Autre, s’enrichir, s’apprécier mutuellement, ouvrir ensemble les portes de la fraternité."      
    Robert Galisson, « Problématique de l’éducation et de la communication interculturelles en milieu scolaire européen, 1997.

  • Modalités d’intervention pédagogique (en compétences culturelles)
    • Permettre de gérer les malentendus entre les cultures
    • Favoriser la découverte des similitudes et l’acceptation des différences
    • Transcender les particularismes
    • Valoriser les attitudes positives
    • Agir sur les comportements et les attitudes" (savoirs, savoir-faire, savoir-être).
    Denise Lussier, Ph.D., Université, McGill (Montréal)
    Centre canadien de recherche interuniversitaire Immigration et Métropoles

Navigation
Retrouvez-nous sur :

 

Traductions