Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Société civile

L'ensemble des acteurs individuels et collectifs qui s'expriment, se mobilisent ou agissent en faveur de causes qui leur importent - de manière régulière ou soudaine en réaction.

Les acteurs de la société civile

Les acteurs individuels peuvent être des citoyens ou pas, avec droit de vote ou pas. Ils peuvent être adultes, adolescents ou enfants.

Exemples historiques: Les manifestations de mai 68 à Paris ou celles de la Place Tahrir au Caire en 2011 où ni l'âge, ni la citoyenneté, ni le droit de vote, ni l'appartenance à une organisation ne définissaient la société civile dans la rue.

Les acteurs collectifs sont appelés Organisations de la société civile (OSC) (de l'anglais Civil Society Organizations. Celles-ci sont généralement reconnues par les instances internationales, telles que l'ONU, la Banque Mondiale, ou l'UE, comme étant des interlocuteurs à inclure dans les processus de consultation. Au niveau national, les OSC sont pareillement des interlocuteurs que les gouvernements au fonctionnement démocratique incluent dans les processus de consultation. Les OSC peuvent être de tous types, allant d'associations locales à des grandes ONG internationales. 

Les moyens d'action

La société civile agit généralement par des moyens dits de non-violence active: ni violents, ni passifs. Ils le font par exemple par le dialogue, le vote ou la pétition, par adhésion à un groupe qui les représente, par des messages de sensibilisation qu'ils font circuler, par des lettres à des gouvernants, par des sit-ins ou des manifestations, par des écrits dans les médias ou une expression artistique, par du volontariat, des dons ou un travail de fond spécifique, par des enquêtes ou des études statistiques, etc, voire par des actes de désobéissance civile.

Comparaison avec d'autres définitions

Il y a beaucoup de variations entre les définitions officielles des uns et des autres, lesquelles pour la plupart omettent les acteurs individuels. D'où cette tentative de clarifier la notion ici.

Définitions qui omettent les acteurs individuels

probablement pour des motifs d'organisation des consultations:

L'ONU
"La société civile est le "troisième secteur" de la société, aux côtés du gouvernement et du monde des affaires. Elle comprend des organisations de la société civile et les organisations non-gouvernementales."
Source: Site ONU 

La Banque Mondiale
"Le large éventail d'organisations non gouvernementales et à but non lucratif qui animent la vie publique, et défendent les intérêts et les valeurs de leurs membres ou autres, basés sur des considérations d'ordre éthique, culturel, politique, scientifique, religieux ou philanthropique. Le terme organisations de la société civile (OSC) fait donc référence à un vaste éventail d'organisations : groupements communautaires, organisations non gouvernementales (ONG), syndicats, organisations de populations autochtones, organisations caritatives, organismes confessionnels, associations professionnelles et fondations privées."
Source: Site Banque Mondiale

(A noter avec un sourire : les nuances entre leur texte français (ton combatif) et leur texte en anglais (ton neutre):

"animent la vie publique" ("have a presence in public life")
"défendent les intérêts et valeurs" ("express the interests and values").
 

Définitions qui incluent les acteurs individuels
 

L'Union Européenne
"La société civile est avant tout la totalité des citoyens d'une commune, d'une région, d'un État-nation ou de l'Union Européenne." 

"La société civile européenne - donc la totalité des citoyens européens - joue un rôle principal comme l'acteur de la démocratie participative." 

"La société civile regroupe notamment les organisations syndicales et patronales (les « partenaires sociaux »), les organisations non gouvernementales (ONG), les associations professionnelles, les organisations caritatives, les organisations de base, les organisations qui impliquent les citoyens dans la vie locale et municipale, avec une contribution spécifique des Églises et communautés religieuses."

Traité constitutionnel de l'UE, Rome II, 2004, repris intégralement dans le Traité de Lisbonne, 2007, article 8 B.

Navigation
Retrouvez-nous sur :

 

Traductions