Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Sociocratie

Mode de prise de décision par consentement du groupe (atteint lorsqu’il ne reste plus d’objections), et non par vote majoritaire (des objections ne sont pas prises en compte après le vote) ou par consensus (défini comme un vote unanime).

La sociocratie se fonde sur 4 règles:

le consentement susmentionné: décision atteinte lorsqu'il ne plus d'objections
les cercles : comme structures de décision parallèles à la hiérarchie fonctionnelle
le double lien: qui relie les cercles de différents niveaux entre eux par une personne membre des deux
l'élection sans candidats : nomination par discussion puis consentement, sans candidats préalables 
 (critères objectifs, éventail du choix non-limité par un nombre fixe de candidats, pas de perdants).

Cette forme de gouvernance a été développé par un enseignant néerlandais (Kees Boeke), puis élaborée en détail par Gerard Endenburg d'abord pour refonder la gouvernance de son entreprise, puis pour permettre sa diffusion dans d'autres pays.

Le terme avait été formulé la première fois par Auguste Comte (1798-1857) pour désigner alors une forme de gouvernement où le pouvoir appartiendrait à la Société (personnes qui partagent des valeurs et  intérêts), par opposition à la démocratie (masse de la population n'ayant que quelques valeurs en commun).

Elle gagne à être enseignée parmi les pratiques pédagogiques démocratiques et pratiquées en classe dans sa forme la plus simple (élection par consentement sans candidats) pour élire de élèves.

Navigation
Retrouvez-nous sur :