Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

10 décembre - Journée des droits de l'homme

La Déclaration universelle des droits de l’homme, écrite en 1948, est la première reconnaissance internationale que tous les êtres humains ont des droits fondamentaux et des libertés.

"Le 10 décembre marque le 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, un petit document composé de 30 articles qui a probablement eu plus d’impact sur l’humanité que n’importe quel autre document dans l’histoire moderne" indiquait Navi Pillay, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme en 2008.

La question de faire de la paix un droit de l'homme est discuté depuis 1945 au moins. Il avait été refusé par l'Union européenne en 1995 avec pour motif que la paix n'était pas une précondition pour les droits humains.

Une table ronde sur le droit humain à la paix a eu lieu plus récemment au Palais des Nations à Genève, le 15 mars 2007, avec des orateurs éloquents.

En 2009, ce débat était à l'ordre du jour à Genève eu égard la rédaction alors en cours de sa nouvelle constitution. Un groupe de 8 associations* oeuvrant pour la paix, les droits humains et/ou la non-violence a rédigé une proposition (Proposition n° 10) qui intègre la paix comme droit humain.

 

* L'APCNV (Michel Monod), l'APRED (Christophe Barbey), le BIP/IBP (Colin Archer), l'EIP (Monique Prindezis), le CODAP-Centre de conseils et d'appuis pour les jeunes en matière de droits de l'homme (David Mattey-Doret), Femmes pour la Paix Genève (Heidi Maugué), Graines de Paix (Delia Mamon), le GSsA (Frédéric Durand) et le Groupe Quaker de Genève (Bridget Dommen).