Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Devises contre la violence dans les écrits d'Eschyle

Ces devises sont tirés notamment d'Agamemnon, tragédie d'Eschyle, un des plus grands auteurs et poètes grecs de tragédies, né vers -525 et mort en -456.

 

  • La violence engendre la violence.
  • Qui frappe est frappé, qui tue expie.
  • C'est une chose redoutable que les propos du peuple animé par le ressentiment.
  • La violence est véritablement fille de l'impiété.
  • La violence, en s'épanouissant, produit un épi de malheur, qui ne fournit qu'une moisson de larmes.