Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

BRONOWSKI Jacob

photo

Mathématicien, écrivain, vulgarisateur des sciences, journaliste radio, réalisateur de films, avec un esprit universel. Egalement co-fondateur de l'Institut Salk d'études biologiques (La Jolla, Californie). Après avoir visité Nagasaki en 1945, il renonça à la recherche militaire et fut amené à réfléchir aux fondements des sciences en termes de valeurs humaines.

Britannique
1908 -  1974

Biographie

Jacob Bronowski est né à Lutzen (maintenant Lodz, en Pologne) en 1908. Quand il a eu douze ans, sa famille a émigré d'Allemagne à Londres. Bien que ne parlant pas anglais en arrivant, il a obtenu une bourse en mathématiques pour le Jesus College, à Cambridge. Comme il était intéressé autant par les sciences que par les arts, il y a co-édité un magazine littéraire étudiant (dont le titre est révélateur : "Experiment"). En 1933, Bronowski a reçu son doctorat en mathématiques, ainsi que la nationalité britannique. Son premier livre, publié en 1939, a été ... "La défense du poète".

Pendant la guerre, il a travaillé pour l'armée, utilisant la théorie mathématique pour augmenter l'impact des bombardements aériens. Sa visite à Nagasaki en 1945, pour évaluer les effects de la bombe atomique, lui a fait abandonner la recherche militaire, et a complètement changé sa vie (il décrit cette expérience dans "Science et valeurs humaine", publié pour la première fois en 1956). Il a ensuite travaillé pour diverses administrations, dont l'UNESCO. Mais Bronowski est surtout connu pour son talent de vulgarisateur, débutant avec le programme de la BBC "The Brains Trust" dans les années 1950.

Son dernier projet majeur a été d'écrire et de présenter la série télévisée "The Ascent of Man" pour la BBC. Cette série en 13 épisodes a été diffusée en 1973 et aussi publiée sous forme de livre la même année. En 1960, son intérêt pour la biologie l'a conduit aussi à participer à la création du fameux Institut Salk pour les Etudes Biologiques, à La Jolla (Californie). Il en devint le Directeur du Conseil pour la Biologie en 1970. Jacob Bronowski est mort en 1974, à Long-Island (Etat de New York).

 

Publications

  • The Poet's Defence. Cambridge: Cambridge UP, 1939; rtp. Westport, Conn.: Hyperion Press, 1979.
  • William Blake: A man without a mask. London: Secker and Warburg, 1943.
  • The Western Intellectual Tradition. New York: Harper and Brothers, 1960.
  • William Blake and the Age of Revolution. Routledge and K. Paul, 1972.
  • The Ascent of Man. Little Brown & Co (T); [1st American ed.] edition , 1974 (the companion book of the BBC TV series "The Ascent of Man]")
  • The Face of Violence. London, Turnstile Press, 1954.

Argumenter en science

Pris individuellement, les scientifiques ont certainement des faiblesses (...) Mais dans un monde où l'État et le dogme semblent toujours soit menacer, soit cajoler, la communauté scientifique est formée à éviter, et organisée pour résister à, toute forme de persuasion autre que les faits.

La science comme inspiration

La science n'est pas un mécanisme, mais un progrès humain, elle n'est pas une série de découvertes, mais la recherche qui y mène.

La science comme modèle pour des révolutions pacifiques ?

En cosmologie, en mécanique quantique, en génétique, dans les sciences sociales, qui croit aujourd'hui en ce qui semblait solidement établi il y a 60 ans ? Pourtant la communauté scientifique a survécu sans révolution à ces changements, et honore les hommes dont elle ne partage plus les dogmes. (...) C'est toute la structure de la science qui a changé, et personne n'a été ni disgrâcié ni déposé.

Le respect d'autrui dans les sciences

Tout scientifique doit apprendre une dure leçon, celle de respecter les vues de son prochain - même quand ce prochain est suffisamment dépourvu de tact pour les exprimer.

Les valeurs humaines qu'implique la science

La société des scientifiques (...) doit encourager le scientifique individuel à être indépendant, et l'ensemble des scientifiques à être tolérants. De ces conditions de base, qui forment les valeurs premières, s'ensuivent l'une après l'autre toute une série de valeurs : (le doit à) la dissension, la liberté de pensée et de parole, la justice, l'honneur, la dignité humaine et le respect de soi.