Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

GALTUNG Johan

GALTUNG Johan

Un des fondateurs des sciences de la paix, qu'il appelle Irénologie, dont le but est de comprendre les causes des conflits armés, afin de les prévenir ou de les résoudre.

Norvégien
1930 - 

Biographie

Pour Johan Galtung, le concept de paix ne renvoie plus seulement à un état de non-guerre, mais à une définition positive (paix positive) qui inclut la recherche de la justice sociale et la lutte contre toute « violence structurelle » qui résulte de la pratique du pouvoir étatique. Il formule le terme de « paix négative » dans les années 60 pour exprimer l’absence de violence physique (de non-guerre). Il définit ensuite le terme de « paix positive » par l’absence de trois formes particulières de violence : physique, culturelle et structurelle, puis progressivement élargit cette notion pour inclure la capacité de faire la paix.

En 1987, il a reçu le Right Livelihood Award, (le Prix Nobel alternatif, crée en 1980 par le Suédois Jakob von Uexküll), pour sa « recherche systématique et multidisciplinaire des conditions qui peuvent mener à la paix ».

En 1993, il a fondé TRANSCEND, un réseau dans le domaine de la paix et le développement, puis de 2003-2007, il a été recteur de l’Université de la paix TRANSCEND qu’il a fondée. Il continue à enseigner dans plusieurs universités à travers le monde.

Pendant plus de quatre décennies, il a été consultant pour des conflits entre Israël-Palestine ; Chine-Tibet, les deux Corées, la région du Golfe, l’ex-Yougoslavie et autres régions, ainsi que consultant pour diverses grandes agences de l’ONU.
 

Publications

Il est auteur de plus de 70 écrits, dont le Manuel de l’ONU pour les travailleurs de la paix. Il a également écrit près de 1000 articles et monographies.