Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

MULLER Jean-Marie

photo

Un des grands spécialistes universitaires de la non-violence, écrivain, philosophe, fondateur et porte-parole du MAN (Mouvement pour une Alternative Non-violente).

Français
1939 - 

Biographie

Professeur de philosophie jusqu'en 1970, Jean-Marie Muller quitte l'enseignement pour se consacrer à plein temps à des travaux de recherche sur la non-violence, ainsi qu'à sa mise en oeuvre au niveau de l'information, de la formation et de l'action. Depuis 1974, il assure cette tâche en liaison étroite avec le Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN) dont il est l'un des membres-fondateurs et l'un des animateurs.
Membre du Comité de parrainage du Centre de ressources sur la non-violence de Midi-Pyrénées, il est directeur des études à l'IRNC (Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits).

 

Publications

  • Choisir la non-violence pour rendre un autre monde possible, Centre de ressources sur la non-violence de Midi-Pyrénées, Colomiers, 2006, 56 p.
  • Dictionnaire de la non-violence, Les Editions du Relié, 2005, 401 p.
  • Délégitimer la violence, Centre de ressources sur la non-violence de Midi-Pyrénées, Colomiers, 2004, 42 p.
  • De la non-violence en éducation, Paris, 2002, UNESCO, Préface de Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, 72 p. (Traduit en anglais et en espagnol).
  • Charles de Foucauld : Homme de paix ou moine-soldat, La Découverte, 2002.
  • Le courage de la non-violence, Editions du Relié, 2001.
  • Vers une culture de non-violence, (avec Alain Refalo), Dangles, 1999.
  • César Chávez, un combat non-violent (avec Jean Kalman), Fayard/Le Cerf, 1997.
  • Gandhi l'insurgé. L'épopée de la Marche du sel, Albin Michel, 1997.
  • Guy Riobé et Jacques Gaillot. Portraits croisés, Desclée de Brouwer, 1996.
  • Paroles de non-violence, Albin Michel, 1996.
  • Principes et méthodes de l'intervention civile, Desclée de Brouwer/Éditions Charles Léopold Mayer, 1996
  • Simone Weil, l'exigence de non-violence, Desclée de Brouwer, 1995.
  • Comprendre la non-violence, Ed. NVA, 1995.
  • Le Principe de non-violence. Parcours philosophique, Desclée de Brouwer, 1995.
  • Désobéir à Vichy, la résistance civile des fonctionnaires de police, PU de Nancy, 1994.
  • Gandhi, la sagesse de la non-violence, Desclée de Brouwer, 1994.
  • La Nouvelle Donne de la paix, Ed. du Témoignage Chrétien, 1992.
  • Lexique de la non-violence, IRNC, 1988.
  • La Dissuasion civile, (en collaboration avec Christian Mellon et Jacques Sémelin), Fondation pour les Etudes de défense nationale, 1985.
  • Vous avez dit : « Pacifisme? », de la menace nucléaire à la défense civile non-violente, Le Cerf, 1984.
  • Stratégie de l'action non-violente, Le Seuil, 1981.
  • Le Défi de la non-violence, Le Cerf, 1976.
  • L'Évangile de la non-violence, Fayard, 1969.

A l'opposé de la passivité

La violence n'est qu'une perversion de l'agressivité.

Colère, débordement d'agressivité

La colère, qui peut s'emparer de l'individu en lui faisant perdre tout contrôle de soi, est un débordement d'agressivité. La colère est l'émotion que je ressens quand mes projets sont brusquement contrariés, lorsque je me cogne à la réalité, lorsque j'éprouve un profond sentiment d'injustice...

Comment la non-violence devient évidence

Celui qui opte pour la non-violence est un homme étonné, il est au sens propre de ce mot, stupéfait par la violence, la sienne propre ou celle d'autrui.

Facettes de la peur

La peur est en chaque individu et il ne s'agit pas de la refouler en refusant de l'avouer. Il s'agit, au contraire, d'en prendre conscience, de s'efforcer de l'assumer, de l'apprivoiser et de la surmonter, (...) la peur n'est pas honteuse, elle est simplement humaine.

  • Thèmes : Peur
  • Citation

L'antériorité de la non-violence

L'exigence de non-violence est antérieure et supérieure au désir de violence.

La non-violence comme attitude éthique

La non-violence est donc, d'abord et essentiellement, une attitude. Elle est l'attitude éthique et spirituelle de l'homme debout qui reconnaît la violence comme la négation de l'humanité, à la fois de sa propre humanité et de l'humanité de l'autre.

Non-violence - une double recherche

En tant que principe philosophique, la non-violence est une requête de sens, en tant que méthode d'action, elle est une recherche d'efficacité.

Non-violence vs. contre-violence

La non-violence est une plus forte résistance à la violence que la contre-violence. Une caractéristique de la violence est de provoquer une autre violence...

Transformer sa colère...

Transformer sa colère en paroles audibles et en actes compréhensibles, déterminés et cohérents est le signe d'une véritable intelligence émotionnelle.

Violence et nature humaine

Ce n'est pas la violence qui est inscrite dans la nature humaine, mais l'agressivité...