Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Droit humain à la paix

2010-04-10

La paix est en amont du droit à la paix

Ce n’est pas le droit international qui, à lui seul, peut faire la paix : comme les oracles de l’ancienne Grèce, nous ne pouvons nous regarder sans rire lorsque nous parlons des chances du droit international pour sauver la paix.

2010-04-10

Inclure le droit à la paix dans la Déclaration universelle

A-t-on seulement remarqué qu’il manque un seul droit, dans cette Déclaration* qui est encore pour aujourd’hui l’unique loi fondamentale internationale qui survive, et que ce droit, c'est le droit à la paix ?

2010-01-18

Avoir un droit à la paix

S’il est vrai que les guerres font partie de l’histoire de l’humanité, il est tout autant vrai que la paix l’est aussi. Et que si les militaires, eux, peuvent avoir un « droit à la guerre », les civils, eux, pourraient aussi avoir un « droit à la paix ».
2010-04-10

Le premier des droits de l’homme est de vivre en paix.

Il ne faut pas oublier, en effet, lorsqu’on parle de droits de l’homme, que le tout premier des droits de l’homme est de vivre en paix. Ce n’est pas la démocratie parlementaire, ce n’est pas l’économie de marché ; c’est de vivre en paix, parce que, le jour où il y a la guerre, il n’y a plus rien d’autre.

2010-01-18

Le droit à la paix, important à l'avenir

Un premier droit qui me paraît important à l’avenir, c’est le droit à la paix, qui aurait besoin d’être mieux reconnu. Avec leurs grandes et leurs petites armées, ou parfois même sans armées mais avec une police, les États-Nations ont bien de la peine à prévenir puis à renoncer à l’usage de la force, ou avancer dans cette direction pour créer des sociétés plus harmonieuses.

2010-01-18

Le droit à la paix - le plus important

Parmi ce qu’on appelle les droits de troisième génération, le droit à la paix est le plus important de tous parce que si l’humanité ne vit pas en paix, elle ne peut pas exercer ses droits de première et de seconde génération, c’est à dire ses droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels.