Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Violence

L'éducation face à l'intolérance

L'éducation élargira les horizons de la pensée humaine et fera fleurir l'amour de la liberté, - ce qui est le seul moyen de mettre fin au règne des intolérants et aux violences barbares qui sont la honte et le malheur de l'humanité.

Défendre nos valeurs

Si nous devenions violents, nous n'aurions plus rien à défendre.

2011-01-10

De la violence à l'espérance

Dans la notion d'exaspération, il faut comprendre la violence comme une regrettable conclusion de situations inacceptables pour ceux qui les subissent...

1997

Croyances en Dieu et violence

Si le monde est dans un tel état, c’est à cause de nos croyances actuelles à propos de Dieu. Lorsque les hommes créent des guerres, violences, crises, ils croient le faire en répondant aux exigences de Dieu, mais croire que le meurtre délibéré est la volonté de Dieu est totalement faux...

12 sept. 2006

Compétition

Prôner la compétition, c'est prôner la violence.

2006

Ce que la violence exprime

La violence sous toutes ses formes est une expression tragique de besoins non satisfaits.

1999

C'est la violence si on ne s'exprime plus

Exprimer une idée est une activité difficile à laquelle il faut s'exercer ; la télé supprime cet exercice ; nous risquons de devenir un peuple de muets, frustrés de leur parole, et qui se défouleront par la violence.

2005

Acceptation des violences

Quand une personne tue un homme, les lois permettent de le condamner...

A la place des armes de violence

Je suis un soldat non-violent. À la place des armes de violence, tu dois utiliser ta tête, ton cœur, ton humour, chacune de tes propres faculté... parce que personne n'a le droit de prendre la vie d'un autre être humain.

Coups reçus

Seul celui qui reçoit les coups sait ce qu'il ressent.

Préférer le dialogue

Il ne faut pas frapper quelqu'un sur la tête quand vous avez vos doigts entre ses dents.

Guerre ou paix?

La paix avec un gourdin dans la main, c’est la guerre.

1978

Définition du fanatique

"Héros qui, pour le triomphe de ses préjugés, est prêt à faire le sacrifice de votre vie."

Réguler la violence, il suffit de faire payer !

"(...) Le principe est simple : on ne peut pas se retenir de polluer, on achète le droit de le faire. Il y a un tarif, et l’argent va à des projets écologiques. Je trouve que c’est une idée formidable...

Violence - mauvaise réponse ?

"Si la violence est la réponse, alors la question était idiote."

1899

Une bouffonerie lugubre

Une fois, je me rappelle, nous sommes tombés sur un navire de guerre [français] à l’ancre au large de la côte. On n’y voyait pas même une baraque, et ils bombardaient la brousse. (…) Dans l’immensité vide de la terre, du ciel et de l’eau, il [le navire de guerre] était là, incompréhensible, à tirer sur un continent. (…) L’action avait quelque chose de fou, le spectacle un air de bouffonnerie lugubre, qui ne furent pas amoindris parce que quelqu’un à bord, m’assura sérieusement qu’il y avait un camp d’indigènes – il disait ennemis !cachés quelque part hors de vue. »

 

(exprimé par Marlow, le narrateur principal).

Cyberharcèlement

"L'utilisation des nouvelles technologies d'information et de communication (sms, tchats, forums, réseaux sociaux, mails, etc.) pour humilier ou intimider quelqu'un de manière répétée (insultes, menaces, propagations de rumeurs, vol d’identité, piratage, diffamation, etc."

Source:
Site web de la Ville de Lausanne, section prévention jeunesse.

Le cyberharcèlement comprend aussi les textes et images embarrassants, les fausses accusations (calomnie), l'espionnage, la destruction de données, la manipulation et l'exploitation des mineurs, sexuelle ou autre.

Sources:
Informations extraites de divers sites web, dont ceux de la Ligue belge et de Norton Security, société de logiciels de protection de données.

Réflexe de paix

Le réflexe de paix est tout acte d’apaisement immédiat et proactif envers une personne ou un groupe dont le désir de violence s’enflamme ou se devine. C'est une compétence clé pour faire la paix.

2003

Guerre de riches, guerre de pauvres...

Le terrorisme est la guerre des pauvres. La guerre est le terrorisme des riches.

Les petits feux

Ce sont les petits feux qui allument les incendies.

2006-10-18

Calmer la violence

La violence alarme, le calme désarme.

2005

Violence et jeux d'enfants

Il ne faudrait pas considérer trop vite toute bagarre entre enfants comme appartenant au registre de la violence.

1966

Violence et incompétence

La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Temporalité du bon

Je suis contre la violence car quand elle semble apporter du bon, ce bon n'est que temporaire. Le mal qu'elle entraîne est permanent.

Rompre le silence

Une femme opprimée par son mari, si elle ne fait rien pour mettre fin à cette situation, collabore avec lui. Rompre le silence, c'est déjà mettre fin à cette collaboration.

2002

Réflexion sur comment étudier la violence

La violence est quelque chose d’extrêmement diffus et complexe. Pour la définir, il faut faire appel, non pas à une science exacte, mais à la capacité de jugement.

Les idées sur ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas en termes de comportement et sur ce qu’est le mal sont influencées par des facteurs culturels et sont constamment remises en question à mesure qu’évoluent les valeurs et les normes sociales.

juill. 2002

Prière Jaïna pour la paix

La paix et l'amour universel sont l'essence
de l'évangile prêché par les plus éclairés.

2011-01-10

Pour faire disparaître l'oppression

Il faut comprendre que la violence tourne le dos à l'espoir. Il faut lui préférer l'espérance, l'espérance de la non-violence. C'est le chemin que nous devons apprendre à suivre. Aussi bien du côté des oppresseurs que des opprimés, il faut arriver à une négociation pour faire disparaître l'oppression ; c'est ce qui permettra de ne plus avoir de violence terroriste. C'est pourquoi il ne faut pas laisser s'accumuler trop de haine.

2010-06-24

Pour comprendre la violence

Celui qui cherche à comprendre la violence n’appartient à aucun pays, à aucune religion, à aucun parti politique, à aucun système particulier. Ce qui lui importe, c’est la compréhension totale de l’humanité.
2005

Non-violence vs. contre-violence

La non-violence est une plus forte résistance à la violence que la contre-violence. Une caractéristique de la violence est de provoquer une autre violence...

Neutraliser la violence et la colère

L’écoute n’a qu’un seul but : permettre à l’autre de vider son cœur.
Si vous pratiquez ainsi, la compassion sera toujours là. Si la conscience est là, je suis sûr que vous savez tous ici que la haine, la violence et la colère ne peuvent être neutralisées et guéries que par une seule substance : la compassion.

2 janv. 2007

Nature humaine

Créature de l'univers, l'humain est fondamentalement bon. La violence qui l'envahit est une dégénérescence de son instinct de survie.

Mots dans la tête

La violence est inversement proportionnelle au nombre de mots qu’on a dans la tête. Il faut parler et créer ensemble pour canaliser les énergies.

oct. 2008

Mal-être et violence

Beaucoup d'actes de violence et de délinquance sont des signes de détresse, personnelle ou collective, et peuvent se comprendre comme des tentatives désespérées de retrouver un ersatz de bien-être en faisant des mauvais coups.

2010-06-24

Les raisons de la violence

Selon une école, la violence est innée dans l’homme, selon l’autre, elle est le résultat de son héritage social et culturel. Aucune de ces deux façons de voir ne nous intéresse : elles n’ont aucune importance. L’important est le fait que nous sommes violents, non pas ses raisons.

2010

Les racines de la violence

La violence est comme l'herbe : en couper la partie visible, loin de l'éliminer, ne contribue qu'à la faire repousser de plus belle ; il faut en arracher les racines cachées, si l'on veut en stopper tout le cycle de croissance.

Les deux faces de la violence

On parle toujours de la violence du fleuve, jamais de la violence des berges qui l'enserrent.

2011-01-10

La violence n'est pas efficace

Se dire "la violence n'est pas efficace", c'est bien plus important que de savoir si on doit condamner ou pas ceux qui s'y livrent. Le terrorisme n'est pas efficace. Dans la notion d'efficacité, il faut une espérance non-violente.

24.4.2016

Quand la violence frappe

Quand la violence frappe, on l'appelle...

- Agression, quand la victime qu'on frappe est un adulte
- Cruauté, quand la victime qu'on frappe est un chien
- Education, quand la victime qu'on frappe est un enfant.

Désir de violence, quand tu nous tiens

- Ça m’énerve !
- Qu’est-ce que tu as encore ? Tu t’es enguirlandé avec tes parents ?
- Ouais. Un jour, je vais fuguer pour leur faire comprendre (...)