Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

WIESEL Elie

photo

Prix Nobel de la paix 1986, dont les prises de position sont en faveur du devoir de mémoire et de celui de refuser la neutralité face à l'oppression.

Américain d'origine hongro-roumaine
1928 -  2016

Biographie

Docteur honoris causa de l’Université de Genève, lors du Dies Academicus 2010, le jeudi 14 octobre 2010.

Fondateur de l'Elie Wiesel Foundation for Humanity peu après avoir reçu le Prix Nobel de la Paix et qui a pour mission de combattre l'indifférence, l'intolérance et l'injustice en tant que devoir de mémoire de l'Holocauste.
La fondation a plusieurs activités dont des rencontres entre prix Nobel, un Prix d'écriture sur l'éthique, des maisons de soutien qui offrent des formations aux juifs éthiopiens en Israël, et un Prix Humanitaire de nature politique, dont les récipients sont choisis essentiellement, mais pas seulement, parmi les chefs d'Etat et personnalités particulièrement favorables à Israël.

Elie Wiesel a écrit une quarantaine de livres, touchant notamment à l'holocauste (la Nuit). Il continue à faire des conférences à travers le monde en faveur de la tolérance et de la réconciliation.

Il est controversé en raison de ses prises de position relatives à la politique d'Israël et à la situation des Palestiniens.
 

Le devoir de dépasser la neutralité

Nous devons choisir notre camp. La neutralité aide l'oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage celui qui tourmente, jamais le tourmenté.
  • Citation