Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Dépasser la peur par la non-violence

Il s'agit bien d'un état d'esprit. Celui du non-violent a renoncé, une fois pour toutes, à détruire l'autre. Il essaye de rentrer en noblesse. Cela fait donc de lui, en quelque sorte, un héros intérieur...

...car il aurait inversé en lui-même, le rapport de force primordial, celui qui nous fait tellement peur. Nous avons peur. Nous avons tous l'angoisse d'être détruit, surtout par un conflit. Nous rêvons tous de cette inversion comme d'un nouveau paradigme où les conflits seraient des lieux d'évolution et non des lieux de destruction.

  • Source : L'expérience de la non-violence, éd. Jouvence, p. 19
  • Date de publication : 24 nov. 2006
  • Thèmes : Peur , Non-violence
photo DIDIER Georges

Psychothérapeute, fondateur de la revue "Alternatives non-violentes". Spécialiste de l'action non-violente et de ses aspects à la fois psychologiques et sociaux. Formateur et conférencier.