Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'art de la rhétorique

Si l’'on parle le premier, il faut commencer par énoncer ses propres preuves, puis attaquer les arguments de l’'adversaire... Si l'on parle le second, il faut d'abord répondre au discours de l'’adversaire.

L'esprit n'admet pas (comme innocent) un homme contre lequel se sont élevées des préventions. Il faut donc préparer une place dans l'esprit de l'’auditeur pour le discours que l'on va prononcer. Voilà pourquoi ce n'est qu'après avoir combattu ou bien tous les points traités, ou les plus importants, ou ceux dont la réfutation est facile, que l'on abordera, de la façon que j'ai dit, les arguments plausibles qui nous sont propres.

ARISTOTE ARISTOTE

Philosophe de l'Antiquité, disciple de Platon, il est l'un des plus grands savants de l'Histoire.