Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Mal-être et violence

Beaucoup d'actes de violence et de délinquance sont des signes de détresse, personnelle ou collective, et peuvent se comprendre comme des tentatives désespérées de retrouver un ersatz de bien-être en faisant des mauvais coups.

Faute d'avoir développé la ressource intérieure qui permet d'imaginer et de faire des bons coups, la personne qui fait des mauvais coups soulage ses tensions et reçoit une décharge d'adrénaline qui lui donne pendant un moment l'impression d'exister. C'est une course vers l'extérieur de soi pour fuir un mal-être intérieur.

  • Source : Qui fuis-je? Où cours-tu? À quoi servons-nous? Vers l'intériorité citoyenne, éd. de l'Homme
  • Date de publication : oct. 2008
  • Thèmes : Violence
photo d'ANSEMBOURG Thomas

Psychothérapeute, auteur, conférencier et formateur en relations humaines qui se base sur l'ouverture du cœur.