Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Relations humaines

1926

Ce qu'on inflige à l'autre

Si tu es blessé par autrui, tu peux oublier la blessure. Mais si tu le blesses, tu t'en souviendras toujours.

1926

Le chemin le plus court

Le désaccord pourrait être le chemin le plus court entre deux opinions.

26 juin 2009

L'honnêteté, source de confiance dans le sport

De cette honnêteté se dégage une confiance en soi, un charisme naturel qui (...) confère un rôle de leader.

329-323 av. J.-C

L'art de la rhétorique

Si l’'on parle le premier, il faut commencer par énoncer ses propres preuves, puis attaquer les arguments de l’'adversaire... Si l'on parle le second, il faut d'abord répondre au discours de l'’adversaire.
8 mars 2014

Être à deux

Être à deux, aussi tranquillement, aussi paisiblement que si l’on était seul, c’est la perfection de l’entente.

6 février 2010

Chacun a besoin du regard de l'autre

Pour se construire, chacun a besoin du regard de l'autre. S'il est méprisant, soit on bascule dans la violence, soit on passe sa vie à se racheter.

2005

Apprendre la gestion des émotions

L’alphabétisation émotionnelle, c’est savoir ce que nous-mêmes et les autres ressentons, c’est être capable de gérer des situations émotionnelles difficiles .

Inconnue. 2010 sur ce site

Bâtir des ponts

Voici l’histoire d’un père et son fils qui s’aimaient beaucoup. Et qui vivaient en parfaite harmonie à la campagne. Jusqu’au jour où un conflit éclata entre les deux.

Mis par écrit vers -500-580 durant l'Exil à Babylone, selon une majorité de scientifiques. Dicté à Moïse durant l'Exode, après la sortie d'Egypte (présumé vers -1200-1280).

Amour universel

Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

L'accord, pierre angulaire de la paix

Que le début de chaque chose soit dans l'accord, et la tranquillité s'ensuit.

Ecrit approximativement entre 80 et 90 de notre ère

Miroir

Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Altérité

Terme qui décrit que nous sommes tous autres pour tous les autres.

Le terme d'altérité est utilisé pour développer la reconnaissance et l'acceptation de l'autre avec ses différences, notamment culturelles.

La reconnaissance de l'altérité est un enjeu majeur d'une éducation à la citoyenneté globale. Travailler la reconnaissance et l'acceptation de l'altérité à l'école permet de dépasser la peur de l'autre, la peur de ce qui est différent de sa propre culture. L'éducation à l'altérité permet en outre de sensibiliser les élèves au danger d'une identité fermée à la différence humaine, hermétique et absolue, véhiculée parfois par des mouvements sectaires ou extrémistes dans le but de souder un petit groupe face à tous les autres, voire contre tous les autres.

 

L'autre n'est pas seulement différent de toi, il l'est encore différemment que tu ne l'as imaginé." Ferenc Rákóczy

Cohésion sociétale

Valeur sociale qui vise un vivre-ensemble harmonieux en société entre ses multiples composantes sociales et culturelles, bénéfique à tous par la sécurité, la stabilité et la paix sociétale qui en découlent.

Caractéristique d'une société lorsque ses multiples composantes sociales et culturelles vivent ensemble en bon entendement et font le choix de la convergence afin de prévenir l’insécurité, l’instabilité, voire la désagrégation.

Résultante des choix de convergence entre les multiples composantes sociales et culturelles d'une société, d'un cadre favorisant les sentiments d'appartenance et de reconnaissance. et de comportements collectifs pour s'accepter mutuellement, se faire confiance, coopérer, s’entraider et décider ensemble.

Nouvelle formulation, nov. 2017

Intelligence émotionnelle

I. Capacité à prendre de la hauteur par rapport à ses émotions et à celles des autres, et de pouvoir par là:

  1. comprendre les causes et effets des émotions
  2. les reconnaître chez autrui
  3. reconnaître ses propres émotions
  4. avoir des émotions justifiées
  5. réguler ses propres émotions
  6. gérer les émotions d'autrui

Source: David Saunders, conférence du 20.4.2016, Radix, Collège de l'Elysée, Lausanne.

Ces composantes sont chacune centrales aux dynamiques de la culture de la paix, et le 6e point - la capacité d'aider les autres à gérer leurs émotions - est au coeur des réflexes de paix

L'engagement vers l'autre

S'engager pour la paix, c'est aller vers l’autre avec ses différences.

Partager joies et peines

Une peine que l'on partage s'amoindrit par deux, une joie que l'on partage se multiplie par deux.

2013

L'amour s'épanouit...

L'amour s'épanouit tant que sa flamme est doublement nourrie.

1985

Aimer est plus fort...

Face à tous ceux qui te dévorent, aimer est plus fort que d'’être aimé.

Donner le bonheur pour le recevoir

Le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert.

47-62 ap. J.-C.

La sagesse de l'autodérision

On ne se moque pas de qui rit de lui-même.

2008

Écouter c'est comprendre

Écouter l'’autre, c’'est comprendre ce qui n'’est pas dit.

30 janv. 2015

A la rencontre de l'autre...

Va à la rencontre de l'autre : étonné, il t'invitera à sa table.   

Le commencement de l'’être humain.

Regarder l'’autre, l’'écouter, lui sourire, s'’intéresser à lui, d'après moi c’'est le commencement de l'’être humain.

2012

Le respect, c'est le minimum!

Le respect, c'’est le minimum d'’amour que l'’on se doit les uns aux autres.

2 janv. 2013

Quelles valeurs humaines? La tolérance ou la considération?

Dans une échelle de valeurs humaines, la tolérance nous semble la plus faible de toutes ; pourquoi devrions-nous nous limiter à tolérer tous ceux qui nous sont différents, puisqu'alors il n'y aurait aucun plaisir dans les rencontres !

2013

Quand l'amour s'épanouit

L'amour s'épanouit lorsque les deux êtres se lient et se relient, tissent et retissent les fils soyeux de leur étoffe en partage, les fils d'or d'une relation aimante, vivace, complice, chaleureuse, bienveillante et harmonieuse, instant après instant.

Marcher sur les vers de terre

Si tu te conduis comme un ver de terre, ne t'étonne pas si un jour on te marche dessus.

2003

Les agresseurs se détruisent toujours

En fin de compte, les agresseurs se détruisent toujours, laissant la voie à d'’autres, lesquels savent coopérer et s'’entendre. La vie est bien moins un combat compétitif pour la survie que le triomphe de la coopération et de la créativité.

1991

Le silence comme espace de rencontre

Communiquer suppose aussi des silences, non pour se taire, mais pour laisser un espace à la rencontre des mots.

2010-07-05

Le métier au service des hommes

La grandeur d'un métier est avant tout d'unir les hommes ; il n'est qu'un luxe véritable et c'est celui des relations humaines.
1995

L'autre soi

Votre voisin est votre autre soi qui demeure derrière un mur. Par la compréhension, tous les murs tombent.