Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Religion et paix

mai 2007

La responsabilité des religions à coopérer

Il est grand temps pour ces trois religions, qui partagent plusieurs valeurs de paix et de tolérance, d'agir ensemble pour contribuer à prémunir l'humanité contre l'extrémisme quelle que soit son origine.

14 mars 2016

L'essence de la laïcité

La laïcité a été conçue au départ comme le garant de la liberté de croyance, un espace citoyen pour assurer l'émancipation.

Foi et bonté

Être croyant, à mes yeux, c'’est manifester du bien envers autrui.

Essence de la religion

Celui qui arrive au cœur même de sa religion, arrive au cœur des autres religions.

2010-07-09

Dévotion, compromis, réconciliation

La notion de dévotion est à la base de la religion. La condition requise pour quiconque embrasse une religion est de se dévouer à quelque chose de plus grand que soi. Le fait de se soumettre à quelque chose de plus grand que son propre intérêt implique nécessite la volonté de faire des compromis. Cette volonté doit être exploitée pour promouvoir la réconciliation.

1997

Croyances en Dieu et violence

Si le monde est dans un tel état, c’est à cause de nos croyances actuelles à propos de Dieu. Lorsque les hommes créent des guerres, violences, crises, ils croient le faire en répondant aux exigences de Dieu, mais croire que le meurtre délibéré est la volonté de Dieu est totalement faux...

29 janv. 1999

A chacun son dieu...

En comptant tous les dieux, demi-dieux, quarts de dieux... il y a déjà eu 62 millions de dieux depuis les débuts de l'humanité ! Alors, les mecs qui pensent que le leur est le seul bon...

Dieu et Marx

Dieu est mort, Marx est mort, et moi-même je ne me sens pas très bien.

Judaïsme vs. Christianisme vs. Islam

"Judaïsme : Religion des juifs, fondée sur la croyance en un Dieu unique, ce qui la distingue de la religion chrétienne, qui s'appuie sur la foi en un seul Dieu, et plus encore de la religion musulmane, résolument monothéiste."

2014?

Tuer, tuer

Tuer les gens selon les ennemis jurés au Moyen-Orient...

Humains avant tout

Nous ne naissons ni dans le judaïsme, ni dans le christianisme, ni dans l'’islam, nous naissons dans l'’humanité.

1970

L'essence de la religion

Il n’'y a plus de religion sans vraie humanité.

2002

Religions, guerres et paix

Plus la religion relie, plus elle divise. Elle creuse un fossé entre croyants et incroyants, fidèles et infidèles, pieux et impies.

1996

Religion : la tentation du bien ou de la violence

En chaque religion se cache la tentation de la guerre, de la violence, alors que la rencontre avec l'autre fait émerger le bien qui gît en chacun de nous.

1998

Reliements dangereux

Déliement et reliement, unification et différenciation, détachement et attachement, mort en résurrection : (...) dans la plupart des traditions religieuses et destinées humaines, ce mouvement est figé, voire bloqué. Au lieu d'approfondir cette expérience infinie, nombre de croyants et de non-croyants se détachent peut-être de certaines choses superficielles, mais ils s'attachent alors aveuglément à telle personne, à telle communauté, à telle nation, à telle théorie politique ou philosophique, à tel précepte religieux...

juill. 2002

Prière Jaïna pour la paix

La paix et l'amour universel sont l'essence
de l'évangile prêché par les plus éclairés.

1998

Politiques religieuses

Séparer l’Église de l'Etat ne suffit plus, tout aussi important serait de séparer le religieux de l'identitaire.

janv. 2006

Paix entre religions

Si aujourd'hui les Hommes se combattent encore, ce n'est pas parce qu'ils sont Juifs, Chrétiens ou Musulmans, mais bien parce qu'ils ne le sont plus.

19e siècle

Les valeurs humaines comme guide

Le bonheur est le seul bien, la raison la seule torche, la justice le seul culte, l'humanité des êtres la seule religion, et l'amour le seul guide de la foi.

décembre 2001

Le mythe de Jérusalem

Bien entendu, la cité elle-même existait déjà deux mille ans avant les Croisades. Mais Jérusalem en tant qu’enjeu symbolique d’une lutte entre chrétiens, musulmans et juifs, cela date des Croisades. Lutte qui résulte, soit dit en passant, d’un étrange et tragique détournement.