Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Trois voies pour mettre fin à la guerre

On peut envisager trois grandes voies pour mettre fin à la guerre, selon l'image que l'on se forme de celle-ci : selon qu'on en attribue la cause à la substance même dont sont faits les hommes (s'ils se battent, c'est parce qu'ils sont congénitalement malades ou stupides), ou à celles des acteurs collectifs du système international, le Etats (s'ils se battent, c'est parce qu'ils sont mal agencés et mal gouvernés), ou à celle du système lui-même (si l'on s'y bat, c'est parce qu'il est anarchique)...

...Une de ces voies, qu'on peut appeler morale ou religieuse, passe donc par la regénération de l'âme humaine et la construction d'un homme nouveau - 'l'homo pacificus'. Une autre, la voie politique, passe par la mise en place de l'Etat parfait, celui dont la structure interne serait intrinsèquement opposée à la guerre - la 'civitas pacifica'. La troisième est la voie internationaliste, et passe par l'édification du système parfait, ou en tout cas du plus ordonné des systèmes concevables - un 'orbis pacificus'.

  • Source : Cinq types de paix. Une histoire des plans de pacification perpétuelle (XVIIe-XXe siècles). Paris, PUF, 2011, 465 p - p.VIII.
  • Date de publication : 2011-06-07
  • Thèmes : Guerre
photo ARCIDIACONO Bruno

Professeur d'histoire et de politique internationales à la HEI (Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement).