Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Valeurs communes

L'existence de valeurs communes ne résout certes pas tous les problèmes et ne signifie pas que chaque société n'est pas libre de trouver des solutions qui lui sont propres.

Ainsi, nous pouvons tous être des partisans convaincus de la non-violence et du respect de la vie humaine, et ne pas être d'accord sur la légitimité de la peine capitale ou du recours à la violence pour défendre ceux qui en sont victimes.

Nous pouvons tous nous sentir foncièrement solidaires du reste de l'humanité et vouloir un ordre économique plus juste, et ne pas être d'accord sur les politiques qui permettraient d'instaurer un tel ordre.

Nous pouvons tous être profondément attachés à la tolérance et à la vérité, et ne pas nous entendre sur l'attitude à avoir vis-à-vis d'Etats ou de systèmes qui nous paraissent ne pratiquer ni l'une ni l'autre.

Et nous pouvons tous être sincèrement en faveur de l'égalité entre les hommes et les femmes, et ne pas être d'accord sur le degré de différenciation qui devrait exister entre leurs rôles sociaux respectifs ou sur la responsabilité de la société s'agissant du caractère sacré des liens matrimoniaux.

Sur toutes ces questions, il faut s'attendre à ce que des différences subsistent encore longtemps, tant d'une société à l'autre qu'à l'intérieur d'une même société. La fonction des valeurs universelles n'est pas de gommer les différences, mais de nous aider à les accepter en nous respectant mutuellement et sans chercher à nous détruire.

  • Source : "Y a-t-il encore des valeurs universelles ?" Conférence donnée à l'université de Tübingen, Allemagne
  • Date de publication : 12 déc. 2003
  • Thèmes : Valeurs universelles
ANNAN Kofi ANNAN Kofi

Secrétaire Général des Nations Unies (1997-2007). Prix Nobel de la Paix (2001).