Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Qui ne dit mot ne consent pas...

photo FEDOU Emilie

Auteure qui écrit sur l'inceste, la honte ressentie, l'hésitation à en parler, le dépassement.

C’était un petit bout de femme
Haute comme trois pommes
Elle vivait dans un monde d’innocence
Où brillaient le rêve et l’insouciance

Elle ignorait encore le mal !
Il a posé sa main sur elle
Elle ne savait pas que c’était mal
Elle croyait que c’était normal...

Elle n’a compris qu’avec le temps
Que c’était un crime dégoûtant
Et pourtant, c’était encore une enfant
Elle a perdu la confiance des grands

Elle s’est condamnée à se taire
Par peur, elle s’est laissé faire
Elle disait non et implorait Dieu
Et il continuait de plus belle, pardieu !

Elle s’est murée dans le silence
À peine sortie de l’enfance
C’en était fini de l’adolescence
Elle a brisé ce mur de silence

Elle a osé parler, c’était pire !
La famille a osé la maudire
Elle l’a tout de suite accusée
La fille est restée médusée !

Dans le coeur d’un gamin
Il y a l’espoir de demain
L’avenir de tout un chacun
Montrez-lui le bon chemin !

À toutes les mamans de l’univers
Croyez en la parole de l’enfant
Ouvrez-vous au coeur de l’enfant
Pour qu’il ose parler et dire !

  • Source : Nue comme un vers, éd. Publibook, Paris, 2010 - Poème d'Emilie Fédou, jeune femme poète, victime d''inceste.
  • Date de publication : 2010