Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paix durable et amélioration du vivre ensemble

 

Consolider durablement la paix dans une zone sortant d’une période de conflit demeure un défi difficile à relever. En utilisant uniquement les mécanismes de consolidation de la paix conventionnels, il arrive souvent que la réconciliation échoue et aboutisse à des violations des droits humains encore bien pires que lors du conflit précédent (Call & Cousens, 2008).

Cela vaut également dans les pays développés qui connaissent des tensions communautaires de plus en plus fortes, la montée de l’extrémisme et le désengagement des jeunes.

Faisant écho à cette situation, les organismes internationaux et les gouvernements reconnaissent de plus en plus le rôle indispensable que joue l’éducation dans la prévention durable des conflits à caractère violent (UNICEF, 2014).

Une éducation qui permette aux enfants d’apprendre et d’expérimenter le respect de leurs droits humains est non seulement souhaitable mais indispensable à la réussite du vivre ensemble. Comme l’a démontré une étude neurologique, « les choses que l’on expérimente souvent s’enracinent profondément dans la programmation neurobiologique de nos actions. Les neurones miroirs offrent ainsi un formidable potentiel pour initier une spirale de non-violence qui devienne naturelle en expérimentant régulièrement l’action non-violente et en la percevant consciemment comme telle » (Niermann 2012, 73).


Le programme de Graines de Paix pose les fondements d’une paix durable et d’un meilleur vivre-ensemble en :

  • Créant des espaces qui modèlent les compétences de paix, dans lesquels les enfants peuvent expérimenter la normalité d’une culture de la paix.
  • Dotant les enfants des compétences et des opportunités d’utiliser des moyens de gestion de conflits créatifs et non violents.
  • Aidant les enseignants et les élèves à sortir des schémas habituels de comportement violent.
  • Enseignant et pratiquant les valeurs et les compétences d’inclusion, de non-discrimination, de réflexion critique et d’empathie dans les écoles.
  • Construisant des réflexes de paix
  • Transférant ces compétences aux relations communautaires et familiales.