Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paix, non-violence - des définitions distinctes, mais proches

On entend parler de paix intérieure, de paix géopolitique, de choix de vie non-violente ou d'actions de non-violence, sans parfois avoir des définitions claires en main pour les différencier. Voici des définitions possibles qui cherchent à clarifier les notions de paix et de non-violence...

La non-violence

La non-violence est un choix de vie pour être et agir, fondé sur le respect profond de l'intégrité physique, psychique et morale d'autres êtres vivants: c'est être, transmettre, agir, interagir, communiquer, revendiquer - sans blesser ou tuer, sans faire du mal ou du tort, dans le plein respect de soi, de l'autre, des autres.

La paix

La paix est un choix de vie pour être et agir, fondé sur la quête de bien-être, de sérénité, de connexion, d'entente, d'appréciation et d'harmonie - en soi et avec autrui: c'est être, transmettre, agir, interagir et aider à construire des relations respectueuses qui soient cordiales, sereines et durables (des relations de paix) entre personnes, groupes, ethnies, religions et pays. Elle se construit dans le respect profond de l'intégrité physique, psychique et morale d'autrui et de soi.

Une éthique pour bien vivre ensemble

La paix et la non-violence forment ensemble une éthique de vie - comment bien vivre sa vie, comment bien vivre et agir avec les autres et comment permettre aux autres de bien vivre et agir avec nous tous.

Ces concepts de paix et de non-violence existent dans toutes les cultures: ils sont le fondement des textes religieux et spirituels, formulés dans chacune par une même règle d'or de double réciprocité: aimer son prochain comme soi-même, ne pas lui faire ce que nous ne voudrions pas qu'il nous fasse.

Pour bien les définir, on peut aussi classer ces concepts comme autant de formes d'engagement possibles ...