Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Châtiments corporels et droits des enfants

Les châtiments corporels donnent l’impression aux enfants que la violence est un moyen acceptable de résoudre les conflits entre les personnes, voire même entre les peuples.

Bien plus, l’usage délibéré de la force en vue de faire mal ou d’humilier est une atteinte à l’intégrité physique et psychologique, et constitue par là même une violation des droits de l’homme. Si cela est vrai pour les adultes, c’est encore plus le cas pour les enfants.

  • Source : Le Soir, journal quotidien belge
  • Date de publication : 3 juin 2009
  • Thèmes : Droit des enfants
DE BOER-BUQUICCHIO Maud DE BOER-BUQUICCHIO Maud

Secrétaire générale adjointe du Conseil de l'Europe depuis 2002.