Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Montre que tu es un homme !

L'histoire démarra dans un bar d'une petite ville en Colombie. Diego, un ado de 17 ans, s'était amusé à taquiner un jeune de 14 ans. Celui-ci se fâcha et décida de se venger avec l'aide d'une bande plus âgée. Soudain, Diego se rendit compte qu'il était en danger et, pris de panique, courut aussi vite qu'il put jusqu'à sa maison.

Sitôt arrivé, il claqua la porte derrière lui, essoufflé, exténué. A cet instant, il entendit des voitures s'arrêter bruyamment devant la maison...

"Ne sors en aucun cas de la maison !" ordonna sa mère. Elle regarda par la fenêtre et vit des hommes descendre des voitures. Il fallait qu'elle réfléchisse vite. Appeler la police? En tout cas pas, se dit-elle, cela ne ferait qu'attiser le désir de revanche. Appeler les voisins? Cela ne servirait à rien. Il fallait qu'elle compte sur elle-même. Elle ouvrit la porte et sortit.

Elle voyait maintenant une vingtaine d'hommes.
"Que faites-vous ici ?" lança-elle d'un ton déterminé, les mains sur les hanches.

"Dis à ton fils de sortir de la maison ! Qu'il nous montre qu'il est un homme !" déclara l'un d'eux.

"Pourquoi donc ? Qu'a fait mon fils et à qui ?"

"Il a insulté ce jeune garçon, notre ami."

Elle réfléchit. Que pouvait-elle dire pour calmer la situation ?
"Si tel est le cas, j'autorise votre ami à entrer dans notre maison et parler en tête à tête avec mon fils. Qu'ils règlent leurs histoires entre eux."

"C'est nous qui décidons comment régler cette histoire" dit l'un d'eux fortement. "Dis à ton fils de sortir s'il est un homme !"

La mère regarda tout autour. Les hommes étaient venus armés. Il fallait qu'elle désamorce tout cela.

"C'est qui le chef ici ?" clama-t-elle.

Les regards se tournèrent vers l'un d'eux. Elle s'approcha de lui d'un pas mesuré et se plaça à quelques centimètres de son visage. Le fixant droit dans les yeux, elle le défia: "Si tu veux tuer mon fils … … …, tue-moi d'abord !"

Des voisins arrivaient pour voir ce qui se passait. Le chef chercha à reprendre le contrôle de la situation. Se tournant vers la maison, il répéta, encore plus fort: "Sors de la maison, montre-nous si t'es un homme, sinon, nous saurons comment te faire sortir…."

Sur ce, la mère s'approcha à nouveau du chef, le toisa de haut en bas et lui dit avec dédain : "Tu n'as pas honte ! Tu as bien 30 ans, tu viens avec une vingtaine d'hommes, tous armés, pour t'en prendre à un jeune de 17 ans? C'est toi qui n'est pas un homme !".

Le chef, décontenancé, regarda ce petit bout de femme. Il fit un pas en arrière, puis un autre, et donna enfin le signal à ses acolytes de quitter les lieux. Les hommes remontèrent dans leurs voitures et repartirent. Ils ne sont plus jamais revenus.

Cette mère a su avoir non pas un, mais plusieurs réflexes de paix. Combien ? Pouvez-vous les identifier ?

Source: Graines de Paix, 2006, d'après une histoire vraie d'une des membres.