Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

MAYOR Federico

MAYOR Federico

Scientifique, politicien, diplomate et poète.

Espagnol
1934 - 

Biographie

Après un doctorat en Pharmacie, Professeur Federico Mayor a passé 16 ans comme enseignant, professeur puis directeur de plusieurs instituts dans le domaine de la biochimie, puis de la prévention du handicap mental.

A partir de 1974, il assume des responsabilités politiques: Sous-secrétaire de l'Éducation et des Sciences au gouvernement espagnol (1974-75), Membre du Parlement espagnol (1977-78), Conseiller du Premier Ministre (1977-78), Ministre de l'Éducation et des Sciences (1981-82) et Membre du Parlement Européen (1987).

En 1978, Il est nommé Sous-Directeur-Général de l'UNESCO.
Il devient Directeur-Général de l'UNESCO de 1987 à1999, et oriente l'organisation à se focaliser sur le service de la paix, la tolérance, les droits humains et la coexistence pacifique - et sur le développement d'une "culture de paix".
Ceci a conduit l'UNESCO à créer un Programme sur la culture de la paix , dont le travail se répartit en 4 catégories :
- l'éducation à la paix, aux droits humains et à la démocratie
- la lutte contre la pauvreté et l'exclusion
- la défense du pluralisme culturel et du dialogue interculturel
- la prévention des conflits et la consolidation de la paix.

Dans ce cadre, un grand nombre de discussions internationales ont eu lieu sur l'éducation pour la non-violence, l'éradication de la discrimination et la promotion du pluralisme et de la coopération international. Il en est résulté 30 Déclarations qui expriment la volonté de promouvoir l'éducation, la science, la culture, la recherche et l'enseignement, ainsi que la justice et la "solidarité intellectuelle et morale".

Le 13 septembre 1999, L'Assemblée Générale de l'ONU a approuvé la Déclaration et Programme d'Action pour une culture de paix.

En 2000, après son retour en Espagne, Federico Mayor crée la "Fundación Cultura de Paz"
(Fondation pour une culture de paix), afin de prolonger le travail de promotion de la transition d'une culture de violence à la mise en place d'une culture de paix et de tolérance dans chaque domaine de la vie humaine.

En décembre 2000, il organise la rencontre internationale qui approuve unanimement la Déclaration de Madrid.

 

Publications

 

Publications universitaires

Nombreuses publications scientifiques (biologie, culture de la paix)

Recueils de poèmes :

  • A contraviento, 1985
  • Aguafuertes, 1991
  • El fuego y la esperanza, 1996
  • Terral, 1997
  • Voz de vida, voz debida, 2007
  • Alzaré mi voz, 2007
  • En pie de paz, 2008

Essais:

  • Un mundo nuevo (in English, The World Ahead: Our Future in the Making), 1999
  • Los nudos gordianos, 1999
  • Mañana siempre es tarde, 1987
  • La nueva página, 1994
  • Memoria del futuro, 1994
  • La paix demain?, 1995
  • Science and Power, 1995
  • UNESCO: un idéal en action, 1996
  • La palabra y la espada, 2002
  • La fuerza de la palabra, 2005
  • Diálogo ibérico en el marco europeo y mundial (with Mario Soares, former President of Portugal), 2006
  • Enfermedades metabólicas, 2006
  • Tiempo de acción, 2008

3 milliards de dollars d'armes vendues chaque jour...

Je ne cesse de le répéter, cela fait des siècles que nous ânonnons le proverbe perverti “si tu veux la paix, prépare la guerre", et cela a immensément favorisé les industries militaires à travers les âges, dont les revenus dépassaient 3 milliards de dollars par jour (en 2008),...

Inclure le droit à la paix dans la Déclaration universelle

A-t-on seulement remarqué qu’il manque un seul droit, dans cette Déclaration* qui est encore pour aujourd’hui l’unique loi fondamentale internationale qui survive, et que ce droit, c'est le droit à la paix ?