Une formation innovante pour répondre aux contraintes de la crise sanitaire actuelle — Français

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Une formation innovante pour répondre aux contraintes de la crise sanitaire actuelle

Graines de Paix s’apprêtait à organiser la formation au Bénin des conseillers pédagogiques, première étape d’une cascade de formations destinées à transformer le système éducatif du pays afin de promouvoir la culture de la paix et une « Éducation de qualité ». En mars 2020, la pandémie de la Covid-19 s’est généralisée, rendant difficiles les déplacements internationaux prévus et les rassemblements en général. Cela a eu pour conséquence un arrêt momentané des activités du programme de graines de Paix au Bénin pour une « Éducation de qualité ». Nous avons donc dû innover pour réaliser notre projet en dépit de ces nouvelles contraintes.

Pour pouvoir former suffisamment de conseillers et de travailleurs sociaux tout en assurant la qualité de son intervention, Graines de paix a dû renforcer son équipe locale en recrutant trois formateurs supplémentaires au Bénin. Cette nouvelle équipe n’étant pas suffisamment familière avec le contenu du projet et la pédagogie de Graines de Paix nous avons conçu et organisé leur formation à distance.

Dans un pays où les réseaux en ligne ne sont pas toujours accessibles, le défi était d’assurer une transmission du contenu à distance, des interactions entre les formateurs et les participants et des activités expérientielles entre participants. Ces dernières sont incontournables dans la pédagogie pratiquée par Graines de Paix.

Suite à ces formations, l’équipe de Graines de Paix au Bénin se sentait confiante pour réaliser en toute autonomie les formations des conseillers pédagogiques et les travailleurs sociaux dans les départements de l’Alibori et du Littoral-Atlantique. Initialement prévues en avril, elles se sont déroulées en septembre 2020 avec un suivi à distance par les formateurs basés à Genève qui ont apporté leur support aux collègues sur le terrain. Grâce à l’innovation et à la flexibilité de nos formateurs, la formation en cascade des enseignants a pu suivre comme prévu. Pour compenser le retard induit par ces activités imprévues le projet a engagé davantage de conseillers afin d’atteindre le nombre d’enseignants prévu.