Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Réflexe de paix

Le réflexe de paix est tout acte d’apaisement immédiat et proactif envers une personne ou un groupe dont le désir de violence s’enflamme ou se devine. C'est une compétence clé pour faire la paix.

Définition détaillée du réflexe de paix

Compétence essentielle permettant de réaliser tous actes d’apaisement envers une personne ou un groupe, y compris en situation de danger. Cette compétence permet de prévenir la violence sur le moment (non-réalisation de l’acte de violence physique ou psychologique), d’apaiser les tensions émotionnelles et de contribuer par-là à la résolution des conflits.

Elle comprend notamment sept types de capacités :

1- Proactivité : la capacité d’être proactif dans une situation de risque de violence ou de tension, c’est-à-dire de devenir l’acteur d’apaisement de son propre chef - capacité préalable de base.

2- Décentration émotionnelle : la capacité de se décentrer de ses émotions afin de focaliser toute son attention sur la résolution de la situation.

3- Apaisement par bienveillance : la capacité de pouvoir écouter avec bienveillance, dialoguer en se centrant sur l’autre et offrir des gestes d’attention.

4- Apaisement par effet de surprise : la capacité de trouver des paroles et gestes qui vont surprendre l’autre, l’arrêter dans son flot d’invectives et calmer sa colère par l’inattendu ou l’humour.

5- Apaisement par rééquilibrage des rapports de force : les capacités de s’affirmer et/ou de dire non, permettant de rééquilibrer le rapport de force psychologique, capacités fondamentales pour ne pas être victimisés.

6- Apaisement par déstabilisation de la personne violente : la capacité de déstabiliser l’autre (sans violence) sur le plan psychologique ou affectif, de toucher sa part sensible, afin de le dérailler de son acte planifié, par exemple en évoquant un être cher.

7- Apaisement par l’éloignement : il y a enfin la capacité à s’éloigner au bon moment : pour se protéger d’un danger physique (ne pas être tétanisé), pour s’apaiser préalablement (aller se ressourcer), ou pour choisir un meilleur moment pour aborder un thème frictionnel (timing).

Protagonistes

Des réflexes de paix peuvent être adoptés soit par l'une ou l'autre des personnes au sein du conflit - ou par les témoins de la scène. Il s’agit de faire le choix de substituer ses réflexes habituels de violence, ceux qui alimentent les conflits face à une agression physique, verbale ou autre, par des réflexes de paix qui vont apporter l’apaisement.

Les réflexes de paix peuvent être innés (se faire spontanément, de bon cœur) ou acquis. L’entrainement permet d’acquérir de meilleurs réflexes de paix et d’en adopter dans des situations très chargées d’émotion, qui semblent insolubles.

Situations nécessitant des réflexes de paix

Il y a deux types de situation concernés - lors de conflits relationnels et lors de danger physique :

  • en cas de conflit relationnel, le réflexe de paix peut être un réflexe d'apaisement des émotions de l'autre: tendre vers l'autre avec coeur et bienveillance afin de faire baisser la tension. Il pourra ainsi servir à construire progressivement du lien pour des relations apaisées dans la durée. Il peut aussi être un réflexe de convergence pour signaler le souhait de régler le conflit. Ou il peut calmer la violence par d'autres moyens non-violents - par exemple un évitement temporaire, un effet de surprise, une déstabilisation, ou un rééquilibrage du rapport de force,...

  • en cas de danger physique, de risque de blessure ou de mort, le réflexe de paix va consister à adopter des tactiques pour désamorcer le désir de violence de l’agresseur afin de se protéger et/ou de fuir.

Ces deux types de réflexes de paix s’appliquent aussi en cas de conflit ethnique ou nationaliste :

  • la paix devient possible quand les populations et les politiques réussissent à exercer des réflexes de paix qui apaisent les atteintes psychiques et physiques du passé pour désamorcer le désir de violence de chaque partie.

  • Cela implique que la société civile suscite activement le désir de paix des politiques et réciproquement.

Outil de résolution de conflits

 

Les réflexes de paix se placent en amont du processus de résolution des conflits. Ils permettent de préparer le terrain avant d'initier un dialogue. Lors de négociations ou de processus de réconciliation, ils servent d'amorce à une approche par la CNV, la médiation ou l'arbitrage.

Pour perfectionner cette compétence ou l'enseigner en classe, il est utile d'approfondir les valeurs humaines du respect, de la considération et de l'empathie, de travailler sur les peurs et colères, de renforcer la confiance en soi, de perfectionner l'écoute active et bienveillante, ainsi que l'art du dialogue.

En savoir plus...

----------------------------------------------------------------

Stratégie du réflexe de paix : En savoir plus ...

Exemples de réflexes de paix : Lisez-les ici...

Navigation
Retrouvez-nous sur :

 

Traductions