Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Reliance (se sentir reliés)

La différence entre moi et les autres...

Ayant médité la douceur et la compassion, j’ai oublié la différence entre moi et les autres.

30 avr. 2010

L'homme et la nature

Le corps humain est une merveille ! Pensez aux cinq sens, à tout ce qu’il est capable de faire sans que l’on ait besoin d’y penser ! Le corps est une intelligence et c’est déjà la nature. Je ne comprends pas que l’homme se soit développé en disant ‘ d’un côté la nature, de l’autre, l’être humain ’. C’est une aberration, car tout est relié.

2001

L'émotion est un fil d'or

L'émotion est un fil d'or qui nous relie au sens caché des êtres et de nous-même.

2011-08-29

L'air qu'on respire

Respirer nous relie à l'univers. Nous partageons le même souffle de vie, le même air, avec l'ensemble de l'humanité. Ce médium invisible nous relie au reste du monde chaque fois que nous respirons Nous partageons l'air avec les animaux, les oiseaux, les poissons, les plantes - le monde entier, en somme.

1926

Ecouter sa voix intérieure

Tend l'oreille et écoute, tu entendras ta propre voix dans toutes les voix.

Des racines... aux bourgeons

De toutes les manières imaginables, la famille est le lien avec notre passé et le pont vers notre avenir.

1998

Déliement et reliement

Tant de différences séparent les croyants des athées, les religions sémitiques des religions orientales ; (...) il y a néanmoins un point commun qui les rassemblent tous, (...) c'est la double expérience d'un déliement et d'un reliement.

VIIe siècle

Actions réciproques

Si vous faites le bien, vous le ferez pour vous-mêmes ; si vous faites le mal, vous le ferez à vos dépens.

Miroirs

Un homme, très imbu de lui-même, fit recouvrir de miroirs tous les murs et le plafond de sa plus belle chambre. Souvent, il s'enfermait là, contemplait son image, s'admirait en détail, dessus, dessous, devant, derrière. Il s'en trouvait tout ragaillardi, prêt à affronter le monde. Un matin, il quitta la pièce sans refermer la porte. Son chien y pénétra.

La fable du chêne transformé par le sapin

En plein cœur de la forêt, un arbre satisfait de lui-même étend ses branches empruntes de beaux discours. Le vent de la vie, amusé par tant de crédulité, décide d'éprouver cet être qui n'est que paraître. Il donne un souffle de vie nouveau et, en un rien de temps, un nouvel arbre fait apparition...

2016

Le geste d'amitié

Un jour, alors que j'étais en première année du secondaire, jai vu un jeune de ma classe marcher pour retourner chez lui après l'école. Il s’appelait Enzo. Il semblait transporter bien une douzaine de livres. Je me suis dit : " Qui peut bien ramener tous ses livres chez lui, un vendredi ? C'est un abruti !"

12 sept. 2016

Une fraise, un oiseau, la lune...

Un soir, je suis tombée sur une personne maussade, en rage, déprimée. D'emblée, il me dit "le monde est mauvais, tous les hommes sont mauvais, il n'y a rien qui puisse permettre d'être de bonne humeur..." Ah bon? lui dis-je? Et il me lança: "je vous défie de me donner des exemples du contraire!"

Mis par écrit vers -500-580 durant l'Exil à Babylone, selon une majorité de scientifiques. Dicté à Moïse durant l'Exode, après la sortie d'Egypte (présumé vers -1200-1280).

Amour universel

Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Vers -500. D'autres estimations trouvées varient de - 3200 à + 850 (!), date à laquelle il fut traduit en arabe).

Bienveillance

L'on devrait toujours traiter les autres comme l'on souhaite être traité soi-même.

19e siècle

Conscience humaine

Ne souhaitez pas aux autres ce que vous ne souhaitez pas à vous-mêmes.

vers -550

L'amour du prochain

On doit aimer son prochain comme soi-même, ne pas lui faire ce que nous voudrions pas qu'il nous fît.

vers -500

La somme du devoir

Ceci est la somme du devoir : ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'ils te fassent. Ne blesse pas les autres de manières que tu trouverais toi-même blessante.

Ecrit approximativement entre 80 et 90 de notre ère

Miroir

Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Nos destins sont liés

Comme vous voulez que les gens agissent envers vous, agissez de même avec eux. Aucun d'entre vous ne croit vraiment tant qu'il n'aime pas pour son frère ce qu'il aime pour lui-même.

Entre env. -30 avt notre ère et +10 de notre ère, env. 10-15 ans avant que Jésus ne s'exprime

Principe de base...

Ce qui est détestable pour toi, ne le fais pas à ton prochain. C'est là toute la loi. Le reste n'est que commentaire.

Vers - 500 / -580

Reliance

Juste comme le désespoir et la douleur ne sont pas désirables pour vous, il en est de même pour tout ce qui respire, ou existe, vit ou a l'essence de la vie. Pour vous et pour tous, ceci n'est pas désirable, et douloureux, et répugnant.

Empathie

L’empathie est la capacité à ressentir ce que vivent d’autres et à percevoir leurs besoins. Chacun est doté de ce sens empathique tout comme il est doté de ses 5 organes sensoriels. [1]

Plus précisément, l’empathie est la capacité à entrer en relation et en résonance avec d’autres pour se connecter à leurs émotions et besoins. [2]  Elle consiste en une présence, une attention et une écoute soutenues. Dans les relations d’aide, cette considération totale s’accomplit en se décentrant de ses propres émotions et besoins (en se mettant à la place de l’autre dans son cœur et sa tête). Dans les relations de réciprocité, cette considération est mutuelle.


 

[1] Cf. Heinz Kohut : « The empathic understanding of the experience of other human beings is as basic an endowment of man as his vision, hearing, touch, taste and smell.» The Restoration of the Self, 1977, p. 144.

[2] Cf. Simon Baron-Smith :
          « Empathizing (…) is done in order to (…) connect or resonate with them emotionally ».
          « Empathy is about spontaneously and naturally tuning into the other person’s thoughts and feelings ».
          The Essential Difference: The Truth about the Male and Female Brain, New York: Basic Books, 2003, p. 2-5

1887

Soyons multiples

Ne soyons plus anglais ni français ni allemands. Soyons européens. Ne soyons plus européens, soyons hommes. - Soyons l'humanité. Il nous reste à abdiquer un dernier égoïsme : la patrie.

2005

Rapport de paix et humanité

L’homme est un animal fermé. C’est parce que quelqu’un lui parle qu’il s’ouvre. C’est ce qui se passe dans l’amour.
Le rapport de paix remplace le rapport de force. C’est ça, l’humanité.

2013

Quand l'amour s'épanouit

L'amour s'épanouit lorsque les deux êtres se lient et se relient, tissent et retissent les fils soyeux de leur étoffe en partage, les fils d'or d'une relation aimante, vivace, complice, chaleureuse, bienveillante et harmonieuse, instant après instant.

23 mars 2015

On n'hérite pas d'une identité, on la crée

La religion n'est pas productrice d'identité. C'est en créant sa propre œuvre que l'être humain crée son identité particulière. On n'hérite pas d'une identité, on la crée. La religion vient du passé, tandis que l'identité est dans l'avenir. Dans cette manière de concevoir l'identité, comme le font par exemple les mystiques, l'autre prend une place essentielle. Il n'est plus un élément extérieur, mais il devient constitutif de moi-même.